Mon panier

Aucun produit
ACCUEIL > ROMANS > QUATRE SAISONS EN QUERCY BLANC
QUATRE SAISONS EN QUERCY BLANC

QUATRE SAISONS EN QUERCY BLANC

De Mirabelle TOILOT

Partir/revenir : qu’est-ce qu’on perd ? qu’est-ce qu’on gagne ?
Sans qu’il se pose explicitement la question, c’est pourtant cela qui va bousculer Nicolas de retour, par inadvertance, dans son Quercy natal…
Tout a changé au village, bien sûr ! Sans compter les complications imprévues qui vont l’obliger à prolonger son séjour pour les besoins d’une enquête. Qui a tué Lili, la jeune et ravissante amie de Magali ? Pourquoi le vieil Émile se terre-t-il chez lui quand il ne divague pas, errant dans les causses déserts ?
L’alibi que Pauline a fourni à son volage mari ne serait-il que diversion pour préserver leur florissant commerce ? Nicolas saura-t-il entendre la leçon de sagesse toute britannique de John Lester ?
Que choisir : la Norvège ou le Lot ? La blonde Anna ou la brune Magali ?
Quatre saisons, déroulant les beautés secrètes et préservées de la campagne quercynoise, ne seront pas de trop pour que Nicolas mûrisse sa décision…

***

Au commencement, il y a un axe, un arbre : le chêne quercus.
C’est dans le Quercy blanc que s’ouvrent, à une époque révolue, - celle du labour avec les bœufs, des dépiquages, des Rogations - les grands yeux d’une petite fille élevée à la campagne, sans électricité ni eau courante, mais nantie d’une liberté incomparable.
L’arbre s’éloigne : il a fallu « monter à Paris » où les immeubles sont si hauts que les rues en sont noires et les gens toujours pressés. Mais, chaque année à la saison des genêts, on retourne dans le Lot. Quand surgissent les orages de la vie, c’est dans les causses, les serres et les bois de chênes tordus qu’on retrouve source et vie. Feuilles de chêne devenues rousses, feuilles d’écriture devenues vertes, passion de toujours enfin libre de s’assouvir dans le Quercy qui les inspire.

Mirabelle Toilot


Télécharger l'extrait en pdf (122 Ko)