Mon panier

Aucun produit
ACCUEIL > ROMANS > IL NE FALLAIT PAS...faire pleurer le loup
IL NE FALLAIT PAS...faire pleurer le loup

IL NE FALLAIT PAS...faire pleurer le loup

De Gilles MILO-VACÉRI

Aventure, Avidité, Amour, Amitié, les quatre composantes de ce roman passionnant dont les cinq cents pages vous feront passer une nuit blanche car vous ne pourrez pas le refermer quand vous l’aurez ouvert...
Quand Lorenza Beaumont, reporter de guerre, rencontre Gregory Nashoba, homme d’affaires et expert mondial en canis lupus, elle ne se doutait pas que sa vie allait basculer. Peu après, un attentat à la bombe décime la famille de Greg qui est, lui, grièvement blessé. Quand il sort de l’hôpital, il n’a qu’une obsession: retrouver les commanditaires.

La journaliste restera à ses côtés et, de Paris en Afghanistan, en Éthiopie comme aux États-Unis, ils vont traquer les meurtriers, aidés par leur ami Pierre, haut fonctionnaire de police, mais poursuivis par un magistrat borné, de la cellule anti-terroriste, à l’ambition dévorante. Entre trafic d’armes et de stupéfiants, mettant leurs vies en jeu face à des tueurs avides et sanguinaires, ils vont affronter le pire de l’âme humaine.
Lorenza découvre la personnalité fascinante de Greg, dernier descendant d’une famille amérindienne, au cœur d’une mystérieuse légende. Mais à quoi pouvait-on s’attendre d’un homme qui comprend et parle aux loups? Les assassins n’auraient jamais dû s’en prendre à sa famille car ils ignoraient la Vérité. Ils ont réveillé le Gardien de la Terre des Loups, un fauve qui ne connaît ni pitié ni pardon.
Non, ils n’auraient jamais dû et, maintenant, le monde ne sera pas assez grand pour les cacher. Il va falloir payer...

Amoureux de la littérature dès son plus jeune âge, Gilles Milo-Vacéri est auteur de poésie classique ou érotique, de nouvelles policières, fantastiques, ou encore historiques, et signe ici son premier roman d’aventures, un thriller personnel où se diluent ses expériences passées et ses voyages.






Site internet de l'auteurTélécharger l'extrait en pdf (67 Ko)